Protéger sa coloration avec des produits naturels

Imaginez, vous venez de dépenser une fortune pour un vêtement d’un tissu précieux et vous voulez le conserver dans son état d’origine pour pouvoir le porter fièrement le plus longtemps possible. Comment le laveriez-vous? À la machine avec un nettoyant pas cher, mais qui contient des ingrédients agressifs, ou bien avec un lavage délicat à la main et un nettoyant plus cher mais le plus doux possible?

Même raisonnement pour vos cheveux : Vous venez de dépenser une fortune (et un temps fou!) pour une nouvelle coloration et vous voulez la conserver le plus longtemps possible. Comment laveriez-vous vos cheveux? Avec un shampoing pas cher, mais qui contient des ingrédients agressifs? Ou plutôt avec un shampoing un peu plus cher, mais le plus délicat possible?

En effet, tout comme pour vos vêtements, la durée de la coloration de vos cheveux se décide largement au lavage, donc, au choix de votre shampoing. Plus important encore, à une attention méticuleuse à chacun des ingrédients nettoyants de votre shampoing. Et soyons francs, les traitements post-lavage ne feront pas revenir la couleur que vous avez perdue dans les drains lors du shampoing. Pour y arriver, il faut donc éviter plusieurs ingrédients qui peuvent être agressants pour une nouvelle coloration.

En chimie de la cosmétique, le pouvoir agressant d’un shampoing se mesure typiquement par sa capacité à déloger les protéines des cheveux (principalement la kératine) ou sa capacité à accélérer la perte d’eau trans-épidermique à travers les dommages infligés à la barrière hydro-lipidique.

Ainsi, nous constatons que la première famille d’ingrédients à éviter lorsque vous choisissez votre shampoing, est celle des sulfates. On cite : le sodium lauryl sulfate, le sodium coco-sulfate, le sodium laureth sulfate ou autres ingrédients avec le suffixe – sulfate.

La deuxième famille d’ingrédients à éviter sont les ‘cousins’ proches de la famille des sulfates, grâce à leur élément commun, le soufre, et une structure chimique assez semblable. On cite : le sodium C14-16 olefin sulfonate, le disodium laureth sulfosuccinate ou autres ingrédients avec le préfixe – sulfo.

Ensuite, la troisième famille d’ingrédients à éviter, toujours ‘cousins’ des sulfates, avec le même élément commun, le soufre, et une structure chimique particulièrement semblable : les -isethionates. On cite : le sodium cocoyl isethionate, que certaines études démontrent, est encore plus agressif que de nombreux sulfates!

Finalement, deux autres ingrédients qui sont à éviter : le cocamidopropyl betaine et le cocamide DEA.

Les titres, slogans et allégations ‘sans sulfate’ bourgeonnent ces temps-ci au rayon des shampoings. Est-ce pour autant une protection suffisante? Notre réponse est : NON! Il faut savoir lire au-delà de ces titres et regarder pour les autres ingrédients mentionnés ci-haut.

Même parmi des shampoings arborant un logo ‘bio’, ‘sans sulfate’, ou ‘protection couleur’, il arrive de retrouver ces nettoyants agressifs, ce qui au final, n’aidera pas à la durée de vie de votre coloration.

Bref, la meilleure garantie de douceur pour vos cheveux colorés est sans hésitation un shampoing 100% naturel et biologique, sans sulfate et sans aucun des ingrédients cités plus haut. C’est le choix qu’on a fait chez Mistik!

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués par des *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.